Les membres fondateurs

Une collectivité territoriale et trois entreprises aux côtés de l’université

« Une université reconnue pour la qualité et la richesse de son socle de formation et de recherche »

Christophe Bizet,
directeur des partenariats, Banque Populaire Rives de Paris

Pourquoi la Banque Populaire Rives de Paris a-t-elle souhaité devenir membre fondateur ?
La Banque Populaire Rives de Paris, fidèle à ses valeurs et à ses ambitions de banque commerciale au service des acteurs de sa région, a choisi depuis plusieurs années d’accompagner le monde de l’éducation et de la recherche. Afin de tisser des liens forts et
durables avec les entreprises, l’université de Cergy-Pontoise a initié une dynamique intéressante en créant sa Fondation, c’est donc tout naturellement que nous avons souhaité devenir membre fondateur !

Quel rôle avez-vous au sein de la Fondation, quel projet soutenez-vous notamment ?
Nous avons un représentant au sein du conseil d’administration de la Fondation et sommes ainsi impliqués dans son fonctionnement. Par ailleurs, le projet de chaire GRPME (Gestion des Risques et Financement des PME) nous a particulièrement convaincu, nous avons souhaité soutenir sa création.

Comment se traduit concrètement votre implication aux côtés de la chaire GRPME ?
Nous participons au comité de pilotage ainsi qu’à tous les événements organisés dans ce cadre, comme les petits-déjeuners débats. Nous contribuons également aux activités de recherche de la chaire au travers des données statistiques que nous leur transmettons. Nous démontrons ainsi notre volonté d’être un acteur économique actif impliqué dans le
développement de notre territoire !

 

« L’université, un acteur majeur de développement du territoire »

Dominique Lefebvre
Président de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise

Pourquoi avoir choisi de vous associer à la fondation ?

« La communauté d’agglomération était déjà à l’origine de la création de l’université de Cergy-Pontoise. Depuis, elle l’a toujours soutenue dans ses projets de développement. Il était logique que la CACP soit ambassadeur des projets auprès des entreprises et devienne membre-fondateur de sa fondation partenariale.

Ainsi, l’agglomération souhaite renforcer les moyens de l’université pour l’encourager à développer une logique de projets et à nouer des partenariats cruciaux pour son avenir. En effet, l’économie de la connaissance et l’importance de l’innovation pour la compétitivité d’un territoire font de l’université un acteur majeur du développement de Cergy-Pontoise.

La fondation de l’UCP permettra de renforcer les liens entre l’enseignement supérieur, la recherche et le monde économique. En structurant l’université, le projet contribue à structurer le territoire.

Quels projets soutenez-vous ?

La CACP soutient des projets dans trois grands domaines : l’égalité des chances, le lien avec le monde économique et la recherche. Les premiers projets soutenus par la somme de 100 000 € attribuée annuellement à l’université serviront à financer l’attribution de bourses Tremplin et de bourses à des étudiants étrangers, en contrepartie de tutorats de lycéens du territoire, la chaire gestion des risques et financement des PME, la chaire éco-quartiers et les projets des UFR auparavant présentés dans le cadre d’un fonds de soutien aux initiatives universitaires. »

 

« Spie batignolles s’est toujours impliquée dans le développement de l’université »

François-Xavier Clédat
Président de la Fondation Spie batignolles et président directeur général de Spie batignolles

« Spie batignolles a placé la formation au centre de ses préoccupations, afin de développer les compétences de ses collaborateurs. L’entreprise a toujours su saisir les opportunités de travail avec le monde de l’éducation. Créée en 2006, la Fondation Spie batignolles a suivi cette orientation et s’est engagée fortement dans cette voie.

Depuis la création de l’université de Cergy-Pontoise, Spie batignolles s’est fortement impliquée dans le développement de son IUT dont j’ai assuré la présidence du conseil d’administration pendant plus de 15 ans.

Dans le cadre du partenariat avec la fondation de l’université, nous avons choisi de soutenir la chaire concernant le développement des éco-quartiers. Cette thématique, comme celle de la croissance durable, fait partie des préoccupations de l’entreprise et de ses clients. »

 

« Anticiper les futurs départs en retraite en recrutant des jeunes issus de formations adaptées »

Brigitte Dumont
Directrice Développement Performance des Ressources Humaines Groupe, Orange

Pourquoi avoir choisi de vous associer à la fondation ?

« Orange évolue dans un secteur en constante mutation qui implique de s’adapter en permanence en développant de nouvelles compétences. Par ailleurs, le groupe se doit d’anticiper les futurs départs en retraite en recrutant des jeunes issus de formations adaptées aux métiers de l’entreprise. Orange souhaite développer dans le cadre de son partenariat avec l’université de Cergy-Pontoise des formations de niveaux DUT, licence pro et master répondant aux besoins de plusieurs de nos filières de métiers. Nous travaillons d’ores et déjà, par exemple, à l’adaptation de formations de niveaux DUT et licence pro à nos métiers spécifiques de techniciens d’intervention. Enfin, nous partageons avec l’université de Cergy-Pontoise un réel engagement en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes méritants issus de milieux modestes, de l’accès à la formation des étudiants en situation de handicap et de la promotion des sciences auprès des collégiens et lycéens et en particulier des jeunes filles. »

Quels projets soutenez-vous ?

« En cohérence avec nos engagements, nous soutenons dès cette année l’attribution de bourses Tremplin : elles sont destinées aux étudiants de toutes les filières de formation depuis la première année de licence jusqu’au master 2. Elles ont pour objectif de garantir l’autonomie financière d’étudiants souvent issus de quartiers sensibles et/ou de milieux modestes. En complément, nous souhaitons proposer à ces jeunes un accompagnement par un professionnel expérimenté volontaire d’Orange. »