La Fondation rame avec Alexandra

Étudiante en 2ème année de géographie, elle a reçu le 21 avril dernier un chèque de 1500 euros par la Fondation de l’Université de Cergy-Pontoise pour son combat contre la mucoviscidose et la promotion du don d’organes.

Derrière la silhouette menue d’Alexandra Caldas se cache une grande battante. Née avec la mucoviscidose, une maladie génétique rare qui touche essentiellement les voies respiratoires et digestives, elle bénéficie d’une transplantation pulmonaire en 2013. Une transplantation salvatrice qui lui ouvre de nouvelles perspectives.

« 17 ans contre la mucoviscidose, 17 km pour l’espoir »

Aujourd’hui, c’est avec son ami et kinésithérapeute, Matthieu Forge, qu’elle se lance un grand défi : traverser l’océan à la rame. Alexandra devrait rallier Tahiti à Moorea en aviron le 5 août prochain, soit une traversée de 17 km. Pour ce faire, elle s’entraîne tous les samedis matins avec la Société Nautique de l’Oise à Pontoise et a même pour parrain le médaillé d’or olympique d’aviron, Jérémie Azou. Son objectif est simple : faire davantage parler du combat contre la mucoviscidose et sensibiliser au don d’organes quitte à ce que ce soit littéralement contre vents et marées. Un exploit qu’elle souhaite réitérer chaque année en laissant le bateau à Tahiti afin de contribuer au développement du handisport sur l’île.

Un financement participatif pour mener à bien son projet

Elle amorce en Janvier 2017 une collecte de dons afin de réunir la somme de 12000 euros qui servira à financer son voyage et son lite boat qu’elle utilisera pour la traversée. L’opération connaît déjà un certain succès puisqu’elle peut désormais compter sur une communauté de près de 6000 personnes sur les réseaux sociaux et a d’ores et déjà récolté la somme de 6550 euros en ligne.

La Fondation a ainsi contribué à cette aventure en remettant à la jeune femme un chèque de 1500 euros. « C’est François Germinet, Président de l’Université de Cergy-Pontoise, qui s’est adressé à la Fondation afin qu’elle apporte son soutien à Alexandra pour son ambitieux projet » nous explique Christel Beriot, directrice générale de la Fondation. « L’équipe de la Fondation a tout de suite répondu positivement car nous avons été touché par le courage d’Alexandra, par son combat contre la maladie et avons été admiratifs de l’ambition de son projet ».

Ce ne sera pas tout pour Alexandra. En plus de son défi sportif, l’étudiante en géographie et aménagement du territoire profitera également de son passage à Tahiti pour faire un stage au service urbanisme de l’île. On lui souhaite bon courage même si elle n’en manque certainement pas.


Retrouvez Alexandra sur sa page Facebook « Rame avec Alexandra » et sur sa cagnotte en ligne www.leetchi.com/c/rameavecalexandra